Image default
Sièges Auto

Quand arreter d’utiliser un siège auto pour enfant ?

Certains le trouvent encombrant, d’autres croient, à tort, que leurs enfants n’en ont plus besoin… Le siège auto fait beaucoup parler de lui et est obligatoire jusqu’à l’âge de 10 ans, ou jusqu’à ce que leur taille leur permette d’utiliser la ceinture de sécurité (1m35 – 1m50). Bebe Mag revient point par point sur tout cela.

Ce que dit la loi

Tout d’abord, il est intéressant de se pencher sur ce que dit la loi.

Pour un enfant de moins de 10 ans

Il doit être installé à l’arrière du véhicule, sauf dans les cas suivants :

  • S’il est installé dans un dispositif bébé “dos à la route” sur le siège avant passager avec l’airbag désactivé
  • Si le véhicule ne comporte pas de banquette arrière
  • Si la banquette arrière du véhicule n’est pas équipée de ceinture de sécurité
  • Si les sièges arrière du véhicule sont momentanément inutilisables ou occupés par d’autres enfants de moins de 10 ans.

Un enfant de moins de 10 ans doit également être maintenu par un système homologué de retenue (siège auto) spécifique à son âge, son poids et sa morphologie.

Les sièges auto pour enfants doivent obligatoirement être homologués pour pouvoir être commercialisés dans les pays de l’Union européenne. Actuellement, deux règlements cohabitent : le R44-04 et son successeur, le R129, entré en vigueur en 2013. Ce dernier, aussi appelé i-Size.

Pour un enfant de plus de 10 ans

L’enfant doit être maintenu par un système homologué de retenue ou par une ceinture de sécurité, à l’avant comme à l’arrière du véhicule. Des dispenses sont possibles pour des raisons médicales. En effet, l’utilisation d’un siège auto ou réhausseur pour enfant n’est pas obligatoire pour les enfants dont la morphologie est adaptée au port de la ceinture de sécurité (article R412-2).

Le conducteur qui ne respecte pas ces obligations est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 €. En général, il s’agit d’une amende forfaitaire de 135 €.

Peut-on remplacer un siège auto par un réhausseur ?

Le réhausseur (ou siège d’appoint) permet de surélever l’enfant afin que la ceinture de sécurité passe aux bons endroits, c’est-à-dire sur son épaule et sur ses hanches. Légalement, il est possible de remplacer un siège auto classique par un réhausseur dès le poids de 15 kg atteint. Cependant, les experts conseillent de se tourner vers le réhausseur le plus tard possible, dans la mesure où l’enfant doit être suffisamment mature pour rester bien en place, sans se pencher, se déplacer…

Les réhausseurs existent avec ou sans dossier, toutefois, nous recommandons fortement d’utiliser un siège avec dossier qui protège de manière optimale le bassin, les épaules et la tête.

Quand arrêter le siège auto réhausseur et passer à la ceinture ?

D’un point de vue physiologique, il est conseillé d’utiliser un réhausseur jusqu’à 10 ans ou jusqu’à ce que la taille de l’enfant dépasse 135 cm. En effet, avant 10 ans, le bassin n’est pas en mesure de supporter la pression de la ceinture. Toutefois, selon l’article R412-2, l’utilisation du réhausseur n’est pas obligatoire pour les enfants dont la morphologie est adaptée au port de la ceinture de sécurité, notamment lorsqu’ils sont très grands avant leurs 10 ans. Il faut étudier leur posture au cas par cas.

Pour récapituler : théoriquement, jusqu’à 135 cm, l’usage du réhausseur est obligatoire quoi qu’il en soit. Par la suite, il peut encore s’avérer nécessaire en fonction des voitures et de la morphologie de votre enfant. Passé 150 cm, l’enfant peut s’installer dans la voiture sans réhausseur et utiliser normalement la ceinture de sécurité. Avant cela, en cas d’impact, un enfant dont on retire prématurément le réhausseur s’expose au « syndrome de la ceinture de sécurité » et peut faire l’objet  de graves blessures à la colonne vertébrale, aux organes internes et à la tête.

Autres articles

Bébé Confort Rodi AirProtect : conseils, avis et comparatif et guide d’achat

administrateur

Siège Auto Kiddy Guardianfix Pro 3 : notre avis & conseils d’achat

administrateur

Nania Siege auto REVO Isofix pivotant

administrateur

Bébé Confort Rodifix : conseils, avis et comparatif et guide d’achat

administrateur

Siège Auto Kiddy Phoenixfix Pro 2 : notre avis & conseils d’achat

administrateur

Siège Auto Cybex Pallas M Fix : notre avis & conseils d’achat

administrateur