Image default
Vie de bébé

Le développement de votre bébé à ses 3 mois

Votre savoir faire frôle l’excellence. Il n’y a plus d’accidents de préparation de biberon, plus d’accidents de changement de couche. Les gestes deviennent précis, donc vous commencez à gagner un temps fou sur votre emploi du temps. Surtout si vous le comparez aux premiers jours, après le retour de la maternité. Vous trouvez le temps (quel luxe) de reprendre soin de vous, et vous n’oubliez plus de vous coiffer avant de sortir. Ça rassure et cela fait plaisir. Vous êtes devenus des pros. Allons voir comment gère bébé !

La vie avec votre bébé au 3ème mois

De son côté, votre bébé commence à ne plus rencontrer ces phases de tension intense qu’il pouvait avoir dans les premiers temps, les coliques disparaissent, les pleurs du soir aussi, et comble de bonheur, il commence à faire des nuits humainement raisonnable. Le paradis s’installe à la maison. C’est ce mois ci que des éléments de son caractère vont apparaître vraiment :grand calme, ou petit nerveux ultra tonique qui passe sa vie à vouloir rester tendu sur ses jambes.

Ces attitudes, ces petits traits de caractère vont orienter ses prochaines acquisitions. Votre bébé est d’un calme olympien quand vous lui proposez de jouer avec le super hochet multi-formes et multi- textures alors que son cousin qui a une semaine de moins jette déjà ses petites mains dessus avec des yeux ronds comme des citrouilles.

Ne vous en faites pas, il ne paye rien pour attendre ce super hochet multi- choses. Votre petit est tout simplement en train de calculer précisément ses potentiels d’action, et l’attrapera avec une précision étonnante: juste sur les petites antennes qui dépassent et qui paraissent bien intéressantes. Heureusement qu’il n’y a pas qu’une voie pour accéder à la connaissance.

Bref, pour vous c’est le mois de la vitesse de croisière, et pour lui c’est le mois de la découverte de son action sur les choses et les gens.

Ses grandes acquisitions

Et bien, comme on a pu le dire dans les deux parties précédentes, c’est ce mois-ci que votre bébé va réellement et concrètement s’ouvrir sur le monde, manifestant une multitude d’émotions, une multitude d’intérêts. Il était déjà très sensible à vos émotions, maintenant, il va également demander vos encouragements: découvrir le monde est certes très intéressant, mais parfois légèrement déroutant, ou pas si facile d’accès.

Ses mouvements se dégagent pour toujours des aspects parasites, il commence à pouvoir se mouvoir, et surtout découvrir la mobilité de ses mains, et la possibilité de les mettre dans la bouche ! Attention à la visée, les petites mains finissent parfois dans les yeux. (Comme dit Belle Maman, pourquoi continuer à stériliser les biberons alors que ta fille est en train de dévorer un nid de poussière ( cf. le super hochet multiformes et multi textures.) Il a toujours besoin de votre aide pour que vous lui présentiez des objets, il jette ses bras, mais la main n’est pas encore suffisamment alerte pour s’ouvrir aussi vite, mais il arrive à attraper si vous lui donnez.

Nouvelle grande découverte: ses pieds ! Ah ! Les jolies petites choses qui s’agitent devant mes yeux, dans peu de temps, il finiront dans la bouche ! Parfois, vous l’entendrez gazouiller seul dans son berceau: il s’exerce, quelle merveille de pouvoir produire des sons soi-même, et en plus cela fait plaisir à tout le monde ! Son monde, justement, devient de plus en plus cohérent, chaque expérience étant assimilée en se basant sur plusieurs aspects :

  • les aspects sensitifs qui se lient progressivement,
  • les aspects interactifs : qu’est ce qu’un événement provoque dans son environnement,
  • les aspects émotionnels : maman est bien plus cool quand je la laisse prendre son bain sans pleurer. (la pensée n’est certainement pas aussi élaborée, mais, on se demande parfois s’ils ne le pensent pas vraiment…)

Votre bébé commence à prendre une part très active dans son monde : maintenant, il prend conscience des événements, et il les recherche activement. Ses grandes acquisitions ne se limitent pas qu’aux compétences liées à des activités.

Son autonomie (encore relative) se fait également ressentir dans les soins quotidiens que vous lui apportez. Le grand miracle, comme nous l’avons décrit au-dessus, c’est l’acquisition d’un sommeil nocturne beaucoup plus long, le sommeil de jour est encore là, mais maintenant, il fait la sieste.

L’autre grand changement se situe au niveau des repas. De 7 à 8 repas à sa naissance (quand ça n’est pas plus!), il prend maintenant entre 4 et 5 repas, et cela change considérablement l’aspect de la journée! Votre enfant quitte le stade du nouveau-né, il devient un bébé. Le partage des émotions, des jeux , des câlins, des soins et des repas prennent tout leur relief, il aime et il vous le fait savoir.

Maintenant, le plus dur est derrière vous, et heureusement parce que la reprise du travail se profile sérieusement…

Autres articles

Premiers pas de bébé : quand doit-on s’inquiéter ?

administrateur

Mon bébé a pris l’avion à 3 semaines

administrateur

Le poids et la taille de votre bébé, mois par mois

administrateur

Le jeu de 0 à 3 ans : comment choisir les jouets pour votre bébé ?

administrateur

Comment bien choisir les produits pour la toilette de bébé ?

administrateur

Comment bien choisir les chaussures de bébé ?

administrateur