Image default
Vie de bébé

Quels sont les points de contrôle avant d’acheter un lit superposé pour bébé ?

Acheter un lit superposé pour bébé demande une attention toute particulière. Cette structure, idéale en termes de gain de place pour les petits espaces, doit absolument répondre à certaines normes de sécurité. 

Le lit superposé bébé, un espace sécurisé

Mais tout d’abord, qu’appelle-t-on un lit superposé pour bébé ? En réalité, il ne s’agit pas à proprement parler d’un lit pour bébé tel qu’on le conçoit, mais plutôt d’un lit d’enfant à étage. En effet, un bébé dort la plupart du temps dans un petit lit à barreaux (60 x 120 cm) jusqu’à l’âge de deux ans environ. Après cela, il rejoindra un lit junior (90 x 190 cm).

Toutefois, la petitesse de certains appartements ne permet pas de disposer d’une chambre par enfant et la solution du lit superposé bébé s’impose alors. Si cette option est très pratique pour gagner de l’espace, il est essentiel de choisir le bon lit pour une sécurité maximale et de l’utiliser avec bon sens.

La stabilité de la structure du lit 

Avant tout, vérifiez que la structure de votre lit à double couchage est robuste et stable. Le lit doit pouvoir rester en place et ne pas présenter de faiblesse au niveau de sa structure qui, dans les faits, va servir d’espace de jeu à plusieurs enfants. Un lit en bois s’avère être un excellent choix, car il permet d’ajouter des renforts de sécurité le cas échéant. Évitez les angles saillants et préférez les bords arrondis moins dangereux.

Les barreaux, un rempart contre les chutes

Même si c’est souvent le plus grand des enfants qui dort sur le couchage du haut, il est primordial de le protéger contre tout risque de chute. Pour cela, choisissez un lit à étage équipé de barreaux sur le côté pour la couchette supérieure, mais aussi pour le lit du bas où dort le tout petit. Ces barrières de sécurité, d’une hauteur de garde d’au moins 26 cm, pourront s’enlever au fur et à mesure que les enfants grandissent.

lit superposé bébé

L’échelle, un accès sûr à la couchette du haut 

Pour l’enfant qui dort sur le couchage supérieur, vérifiez que l’échelle d’accès présente un bon encrage. Les enfants aiment grimper et celle-ci sera, sans nul doute, mise à rude épreuve. C’est pourquoi il est préférable d’éviter les lits à échelle amovible qui peuvent se décrocher. Par ailleurs, l’enfant doit pouvoir s’agripper facilement pour monter en toute sécurité. Quant aux lits superposés à escaliers, assurez-vous que la montée et la descente se fassent sans risque.

L’espacement entre les couchages, une distance à respecter

Avant de vous décider pour un modèle de lit en hauteur, contrôlez la distance qui sépare les deux couchages. Elle doit permettre à l’enfant de s’asseoir sur le matelas de la couchette inférieure sans que sa tête touche le sommier du lit supérieur. 

Le rangement, un aspect sécuritaire indirect

Pour éviter que les enfants ne se blessent sur un jouet en descendant du lit, une chambre doit être bien rangée. Pour cela, choisissez un lit à deux étages (ou un lit à trois niveaux) qui offre de nombreux rangements pratiques, accessibles et sécurisés. Ainsi, privilégiez un lit avec des tiroirs anti-pincements pour les petits doigts ou des bacs nomades.

Autres articles

Comment les bébés apprennent à parler ?

administrateur

Quelle crème solaire pour mon bébé ?

administrateur

Activités d’éveil de 0-6 mois : Éveiller, stimuler, ouvrir bébé sur le monde à retenir

administrateur

Le portage physiologique : ce qu’il faut savoir pour bien porter son bébé !

administrateur

Le développement de votre bébé à ses 3 mois

administrateur

Comment choisir la bonne turbulette pour bébé ?

administrateur