Image default
Allaitement

L’allaitement Maternel : l’évolution du lait maternel au fil des jours, et au fil de la tétée

La composition même du lait maternel évolue dans le temps, et au fil de la tétée.

Évolution du lait au fil des semaines

Le premier lait : le colostrum

Dès le 5e ou le 6e mois, vos seins peuvent sécréter quelques perles de colostrum.
Ce premier lait est très dense, jaune d’or…

À la naissance, c’est ce premier lait que vous allez pouvoir donner à votre bébé.

Il est particulièrement riche en graisses, en protéines (23 grammes par litre !), et en glucides, ainsi qu’en sels minéraux comme le magnésium et le calcium.

Il contient une très grande quantité d’anticorps contre diverses infections.
Le colostrum est produit en petite quantité : 20 à 40 ml par tétée, mais cette quantité est parfaitement adaptée aux besoins du bébé à la naissance.

Le lait de transition, entre le 3e et le 15e jour environ

Vers le 3e jour, va se produire ce qu’on appelle la “montée de lait”.

C’est parfois impressionnant, on a l’impression de passer de quelques gouttes de lait à un torrent !
C’est la fréquence des tétées qui favorise la montée de lait.
Progressivement, le lait devient blanc-orangé , il devient également moins dense, et la quantité produite augmente.
Ce lait de transition est particulièrement riche en sucres et en graisses.

Entre 15 jours et 3 semaines après l’accouchement : le lait “mature”

Le lait mature a un aspect “blanc-bleuté.

Quantités et sa qualité varient en fonction de la journée : il est plus abondant et plus riche en graisses le matin.

Évolution du lait au fil de la tétée

Ne soyez pas surprise si votre lait est très clair en début de tétée, c’est parfaitement normal.

En fait, en tout début de tétée, le lait est presque transparent, ce lait est particulièrement riche en eau et en sucre, ce qui permet de calmer la faim et la soif du bébé.

Puis au fur et à mesure de la tétée, le lait devient plus dense, plus riche en graisses et en protéines, ce qui lui permet de prendre de l’énergie “dite de retard”, ce qui favorise sa croissance, et permet de neutraliser l’acidité des sucres.

Ces graisses ont un rôle très important dans la régulation de l’appétit pour le bébé.

C’est pour cela que l’on recommande de laisser le bébé téter jusqu’à ce qu’il lâche le sein avant de changer de sein, ou avant de stopper la tétée.

Autres articles

L’allaitement maternel abime-t-il les seins ?

administrateur

Tout savoir sur le soutien-gorge d’allaitement

administrateur

8 astuces pour un sevrage en douceur

administrateur

Être père d’un bébé allaité

administrateur

Tout savoir sur le coquillage d’allaitement

administrateur

10 choses à savoir pour décongeler et réchauffer du lait maternel

administrateur