Image default
Sommeil de bébé

Conseils pour aider son bébé à faire ses nuits

Les rythmes du sommeil chez les bébés

Aider votre bébé à faire ses nuits

• Premier tuyau : Ne comptez pas sur une petite nuit avant que votre enfant ait atteint 5 kilos (en général, il atteint ce poids entre la 8e et la 12e semaine). Avant que votre enfant n’atteigne 5 kg, il doit se nourrir au moins toutes les 5 heures (3 ou 4 heures dans les premières semaines), ses réserves ne lui permettent pas d’attendre plus.

• Deuxième tuyau : Comme vous pouvez noter l’heure des tétées, la durée, etc., vous pouvez noter ses heures de sommeil et de réveil, cela peut vous aider à repérer ses rythmes naturels et adapter votre journée, les sorties, les soins et les repas, à ses rythmes, et arrivés à une heure d’endormissement, créer toutes les conditions pour que cela se passe le plus calmement possible. (Je vous assure ça marche…)

En fait, c’est surtout l’intériorisation du rythme circadien qui va permettre à votre enfant de faire des nuits de plus en plus longues. Cette intériorisation se déroule entre la 4e et la 8e semaine, en moyenne. Ce facteur est couplé avec un autre facteur: le délai entre deux tétées. Comme nous l’avons dit dans “Premier tuyau”, il n’y a pas franchement de délai long avant que votre enfant ait atteint plus de 5 kg. Le couplage des 2 facteurs lui permet d’allonger à la fois ses périodes de veille et de sommeil. Lorsque ces deux facteurs sont atteints, ses nuits vont progressivement s’allonger, et là, les parents peuvent aider leur enfant.

Comment ?

Le plus important est de lui offrir des “donneurs de temps” comme le disent les intervenants de PROSOM (association de promotion de la qualité du sommeil).

Quels sont ces “donneurs de temps” ?

Ce sont les rythmes que vous allez établir pour les heures des repas, et les heures de sommeil.

Une grande régularité va lui permettre de s’adapter, de se rythmer à votre vie, et à son propre rythme.

Lorsqu’il fait une sieste dans la journée, ne fermez pas les volets ou les rideaux, laissez le jour rentrer dans sa chambre.

Par contre, pour le sommeil de nuit, fermez les volets, les rideaux et la lumière… (La peur du noir n’existe pas dans les premiers mois de vie, c’est son univers imaginaire qui va lui donner la peur du noir plus tard…)

Un autre donneur de temps : le rituel d’endormissement…

À votre convenance: un câlin, une chanson, une histoire, une musique, une petite peluche qui n’est là que pour dormir… En fonction de votre sensibilité, établissez une succession de petits événements qui vont le conduire progressivement vers le sommeil. Ce rite sera immuable, avec quelques variantes lorsqu’il va grandir, mais immuable quand même…

Exemple :

Changer sa couche, petite toilette, petit câlin qui berce, couchez votre bébé dans le berceau, petite peluche au coin des bras, une chanson, des gros bisous, et: “à demain, petit prince, passe une bonne nuit !”.

Dormir est une question de confiance :

Si vous êtes trop attentifs à son sommeil, votre bébé va sentir que cela vous inquiète, et comme il n’a pas encore la ressource intérieure de penser que de dormir vous ferait extrêmement plaisir, il va rester éveillé face à votre inquiétude… Et on rentre dans un cercle interminable. Cependant, il est parfaitement légitime de vouloir s’assurer de la qualité de son sommeil, pour des raisons diverses… Alors, investissez dans les petits appareils magiques d’écoute à distance comme un babyphone !

Autres articles

Point sur le sommeil de bébé : explications et astuces !

administrateur

Le sommeil et les nuits des bébés : durée des nuits, des siestes de la naissance à 1 an

administrateur

Lit bébé : Quel budget prévoir ?

administrateur

Les bruits blancs pour endormir bébé, ça marche ?

administrateur

Le sommeil des enfants de 0 à 11 ans

administrateur

Où faire dormir son bébé pour les premières nuits ?

administrateur